Soudan du Sud

Le Russie a réaffirmé vendredi qu'elle s'opposait à un embargo sur les armes au Soudan du Sud et à des sanctions contre les deux principaux belligérants malgré les recommandations d'experts de l'ONU, estimant cette approche contre-productive.

Des sanctions "ne seront pas propices" au processus de paix parce que les experts proposent de sanctionner le président et le chef des rebelles alors qu'ils mènent des négociations qui ont fait "certains progrès", a expliqué le réprésentant adjoint russe à l'ONU Petr Iliichev.