silk road

Au terme d'un voyage de 18 jours et 12.000 kilomètres, le premier train de marchandises reliant directement la Chine au Royaume-Uni est arrivé à Londres.

Une autoroute lustrée, des camions par centaines et des ouvriers chinois par milliers: la nouvelle route de la Soie est lancée dans le nord du Pakistan, mais elle doit encore convaincre une population qui craint de n'en recueillir que "la poussière".

Sost, premier arrêt du "corridor économique" dessiné par la Chine chez son voisin pakistanais. Une ville du "far-est" avec ses échoppes bringuebalantes de tôles tatouées de mandarin et d'ourdou, ses agents secrets en civil, ses douanes millionnaires et sa station d'essence empoussiérée au service abrupt.