Séoul

Les dirigeants sud-coréen, chinois et japonais ont mis ce dimanche de côté leurs rivalités historiques et territoriales pour annoncer leur volonté de coopérer à nouveau sur les questions commerciales et de sécurité, lors d'un sommet trilatéral.

La présidente sur-coréenne Park Geun-Hye et les Premiers ministres japonais et chinois, Shinzo Abe et Li Keqiang, ont échangé pendant une heure trente à Séoul sur toute une série de sujets, du libre-échange au programme nucléaire nord-coréen.