La Chine étend ses ailes avec un nouvel avion de transport militaire

La Chine a mis en service mercredi un nouvel avion de transport militaire, a annoncé son ministère de la Défense, permettant à Pékin de renforcer la capacité de projection de ses forces armées.

L'annonce intervient dans un contexte de tensions croissantes entre Pékin et certains de ses voisins sur des différends territoriaux en mer de Chine méridionale.

Le Y-20, plus grand avion de transport fabriqué en Chine, est destiné à l'acheminement de troupes et de fret sur "des longues distances et sous des conditions climatiques variées", a indiqué le ministère dans un communiqué publié sur son site internet.

La presse chinoise avait annoncé en 2013 lors du baptême de l'air de l'appareil que celui-ci possède un rayon d'action de 4.400 km pour une charge utile maximale de 66 tonnes.

Des experts avaient cependant déclaré que les données réelles étaient probablement inférieures aux chiffres avancés par les médias chinois d'Etat, l'avion ayant recours à des technologies russes "très anciennes" pour ses moteurs et consommant "énormément de kérosène".

L'entrée en service de l'avion "marque une étape cruciale pour la force aérienne dans l'amélioration de ses capacités de projection de puissance stratégique", a estimé Shen Jinke, porte-parole de la force aérienne de l'Armée populaire de libération (APL), cité par l'agence Chine nouvelle.

L'APL, sous-équipée durant les décennies précédentes, tente ces dernières années de combler son retard, tout en renforçant l'affirmation de ses prétentions territoriales.

La construction par Pékin en mer de Chine méridionale d'îles artificielles et de pistes d'atterrissage pouvant potentiellement accueillir des avions militaires a renforcé les tensions avec les pays ayant des prétentions rivales dans la région -notamment le Vietnam et les Philippines. 

Les revendications chinoises ont également entraîné les inquiétudes des Etats-Unis, qui affirment que des installations militaires peuvent menacer la liberté de navigation dans cette zone cruciale pour le commerce international.

Dans le même temps, Pékin est l'un des principaux contributeurs aux forces de maintien de la paix de l'ONU et participe à la lutte anti-piraterie dans le golfe d'Aden.

La Chine a annoncé fin février le début de la construction d'une base logistique navale à Djibouti, territoire stratégique de la Corne de l'Afrique.

Le nouvel avion sera utilisé pour "sauvegarder la sécurité nationale et pour mener des opérations de secours et de sauvetage en Chine et à l'étranger", a assuré le porte-parole Shen Jinke, cité par Chine nouvelle. 

Categorie: