ONU

La quantité de déchets d'équipements électriques et électroniques générée en Asie a augmenté de 63% en cinq ans, selon l'ONU.

Un des rares engagements concrets est venu de la Chine qui a annoncé une aide de 100 millions de dollars pour les réfugiés.

Lors de l'hommage au premier Casque bleu chinois tué au Mali, l'ONU promet des moyens supplémentaires.

Un Casque bleu chinois et trois civils travaillant pour l'ONU au Mali ont été tués dans une double attaque à Gao.

Le Conseil de sécurité de l'ONU a commandé un rapport spécial sur l'acheminement d'armes vers le Soudan du Sud.

La Chine s'engage pour la mise en place d'une force permanente de quelque 15.000 Casques bleus, capable de se déployer rapidement.

Pékin nomme son premier représentant spécial pour la Syrie. Une initiative destinée à renforcer son influence au Moyen-Orient.

Le Russie a réaffirmé vendredi qu'elle s'opposait à un embargo sur les armes au Soudan du Sud et à des sanctions contre les deux principaux belligérants malgré les recommandations d'experts de l'ONU, estimant cette approche contre-productive.

Des sanctions "ne seront pas propices" au processus de paix parce que les experts proposent de sanctionner le président et le chef des rebelles alors qu'ils mènent des négociations qui ont fait "certains progrès", a expliqué le réprésentant adjoint russe à l'ONU Petr Iliichev.

Un otage chinois exécuté par l’IS en Syrie et trois ressortissants chinois parmi les victimes de l’attaque de Bamako : un mois après les sanglants attentats de Paris, ces événements rappellent que la Chine est aussi une cible du terrorisme. Pékin décide de renforcer ses mesures de sécurité et, en Afrique, elle mobilise ses militaires et ses services secrets.

Li Yong, Directeur général de l'Organisation des Nations unies pour le développement, revient pour Chinafrica.info sur la crise des migrants et ses conséquences. En moins de huit mois, écrit-il, près d’un quart de millions de migrants, une multitude venant d’Afrique, sont arrivés en Europe par la mer – plus que dans toute l’année 2014 – et la marée ne donne aucun signe de vouloir cesser. Certains fuient les guerres et les persécutions ; d’autres, la plupart des jeunes gens, recherchent de meilleures perspectives d’emploi. Pour s’attaquer à la crise de la migration, il faut donc des initiatives qui visent l’instabilité dans les régions d’origine, mais aussi d’autres mesures pour réduire la pauvreté et créer de l’emploi. L’industrie est la clé pour atteindre le dernier objectif.