OMS

Les Etats membres de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) ont donné leur feu vert à une réforme très attendue de l'agence onusienne.

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a annoncé la tenue d'une réunion de son comité d'urgence, le 19 mai, sur l'épidémie de fièvre jaune en Afrique qui a fait près de 300 morts depuis fin décembre. Ce comité peut décider si l'épidémie constitue une urgence de santé publique de portée internationale, comme il l'a fait pour Ebola en Afrique de l'Ouest ou Zika en Amérique latine. 2.267 cas suspects ont été enregistrés en Angola, et quelques cas importés ont été également notifiés en Chine. Près de la moitié des personnes gravement atteintes qui ne sont pas traitées vont en mourir. La vaccination est la principale mesure préventive contre la fièvre jaune.