mercato

Le mercato d’hiver vient de se terminer et les clubs chinois de football ont dépensé cette année davantage que la Premier League britannique pour s’offrir les meilleurs crampons de la planète. Ils sont actuellement une vingtaine de joueurs africains à évoluer en première division chinoise.

L’année du singe qui débute en Chine sonne le véritable coup d’envoi du football business dans l’Empire du Milieu. Jusqu’aux derniers jours, le mercato a ressemblé aux courses de Noël : les clubs chinois auront dépensé cette année 259 millions d’euros, soit davantage que le Championnat anglais.