Israël

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a reçu le soutien de l'Ethiopie pour un poste d’observateur auprès de l’Union africaine (UA) au dernier jour de sa tournée en Afrique. "Israël travaille très dur dans plusieurs pays africains. Il n'y a aucune raison de lui dénier le statut d'observateur", a déclaré le Premier ministre éthiopien Hailemariam Desalegn lors d'une conférence de presse commune avec M. Netanyahu. "Nous voulons l'engagement d'Israël dans notre système africain. Nous prenons la position de principe d'engager Israël dans notre union", a-t-il ajouté. Israël a été membre observateur de l'Organisation de l'unité africaine (OUA) jusqu'en 2002, quand cette institution fut dissoute pour être remplacée par l'Union africaine (UA).

Israël a annoncé l'ouverture prochaine de négociations avec la Chine en vue d'un accord de libre-échange. Ambition : doubler le commerce entre les deux pays. La Chine est déjà le troisième partenaire économique d'Israël, avec un volume de plus de huit milliards de dollars par an. Dans le même temps, le Premier ministre Benjamin Netanyahu annonce discuter avec le Japon pour parvenir à un accord commercial sur la clause de la nation la plus favorisée. "Tout le gouvernement œuvre pour ouvrir les marchés asiatiques. C'est un changement significatif et je dirais même historique", a-t-il précisé. Les explications.

Israël va faire venir 20.000 travailleurs chinois du bâtiment pour faire baisser le prix des logements, a annoncé dimanche le Premier ministre Benjamin Netanyahu malgré l'opposition du procureur général à cette décision.

"L'arrivée de quelque 20.000 travailleurs chinois dans le secteur du bâtiment pour accélérer la construction de logements est une mesure nécessaire et importante pour faire baisser le prix de l'immobilier", a affirmé M. Netanyahu lors du conseil des ministres.

La Chine a prévenu qu'elle n'enverrait en Israël des travailleurs du bâtiment qu'à condition que l'Etat hébreu s'engage à ne pas les employer dans des colonies de Cisjordanie.