Iran

La Chine n'est pas favorable à une nouvelle prolongation des négociations entre les grandes puissances et l'Iran si un accord sur le programme nucléaire de Téhéran n'est pas trouvé fin mars, a affirmé dimanche le chef de la diplomatie chinoise Wang Yi.

"Elles ont été prolongées deux fois, nous espérons qu'elle ne le seront pas une troisième fois", a déclaré M. Wang, lors d'une conférence de presse conjointe avec son homologue iranien Mohammad Javad Zarif à Téhéran.

Les Etats-Unis ont indiqué la semaine dernière ne pas voir l'utilité d'une prolongation des discussions si la "formulation fondamentale" d'un accord n'était pas trouvée d'ici le 31 mars.