Home
urban-1580078
034_2090408-2
china-654405
Xi_Jinping_SLB
hong-kong-913872
Carte_Chinafrique
Capture d’écran 2016-02-17 à 07.04.39
work-1000618

The magazine of the new world

ChinAfrica


Press articles


 L’investissement de la Chine en Afrique du Nord et au Moyen-Orient est devenu spectaculaire 


Sébastien Le Belzic

Publié le 22 mai 2019 à 11h47 


  Les grands groupes d’Etat chinois investissent massivement dans les projets d’infrastrucutres de ces deux régions, Egypte en tête, décrypte notre chroniqueur.


Il faut se pencher avec minutie sur le détail des investissements chinois à l’étranger pour tenter de comprendre où va le vent. Alors que la Chine s’englue dans une guerre économique sans fin avec les Etats-Unis et qu’elle annonce à grand renfort de propagande et de sommets internationaux une nouvelle enveloppe pour financer ses routes de la soie, les algorithmes du China Tracker de l’American Entreprise Institute montrent clairement dans quel sens vont les investissements de l’Empire du milieu.




 Dans la guerre du numérique qui oppose Pékin et Washington, l’Afrique doit faire les bons choix 


Sébastien Le Belzic

Publié le 03 juin 2019 à 19h00 


  Alors que Huawei a été banni des Etats-Unis, l’Union africaine a prolongé de trois ans son contrat avec le géant chinois des télécoms, observe notre chroniqueur.



Une publicité pour Huawei au Caire, en Egypte, en août 2016. Amr Abdallah Dalsh / REUTERS

Chronique. Chassé des Etats-Unis, où Donald Trump l’a placé sur la liste noire des entreprises mettant en danger la sécurité nationale, Huawei a trouvé en Afrique une terre d’accueil plus conciliante. Le géant chinois des télécoms vient ainsi de prolonger pour trois ans sa coopération avec l’Union africaine (UA), faisant de la marque au lotus rouge le partenaire principal de l’Afrique dans le domaine des nouvelles technologies et des télécoms.



 Les nouvelles routes de la soie seront aussi militaires

 

Sébastien Le Belzic

Publié le 08 mai 2019 à 18h00 - Mis à jour le 09 mai 2019 à 10h42 


Une semaine après le sommet de Pékin, 45 gradés africains se sont rendus sur des bases de l’Armée populaire de libération pour renforcer les liens avec les forces chinoises, observe notre chroniqueur.


Les présidents Xi Jinping (Chine) et Julius Maada Bio (Sierra Leone), à Pékin, le 30 août 2018. L’Afrique a occupé tous les esprits lors du deuxième sommet des Routes de la soie, fin avril à Pékin. C’est en effet le continent qui accapare aujourd’hui l’essentiel des investissements et concentre les plus gros défis que pose ce gigantesque chantier d’infrastructures à l’échelle mondiale. Le chemin déjà parcouru est important, puisque sur les 54 pays du continent, seuls quinze ne sont pas encore membres du club des « nouvelles routes de la soie », alors qu’ils n’étaient que deux à en faire partie lors de son lancement, en 2013.


+500


Articles & Studies


+1500


Subscribers


+15


Conferences worldwide


CHINAFRICA c/o SLB Ltd
Suite 1701-02, 17/F, FWD Financial Centre, 308 Des VoeuxRoad Central, Hong Kong

Email: contact@chinafrica.info



Read every articles for 5€/month 

or for 50€/year + 1 month free 




For more information about us, you can visit