Le site de vente en ligne sud-africain Gumtree interdit la vente d'ânes afin de réduire le massacre de ces animaux objets d'un trafic vers la Chine.

Selon le chercheur chinois Wang Xinsong, Pékin devrait prendre davantage conscience des risques politiques lorsqu’elle investit en Afrique.

Grâce à l’envolée de l'immobilier en Chine, ajoutée aux espoirs de grands projets d'infrastructures aux Etats-Unis et en Inde, le secteur minier se redresse et les géants des matières premières engrangent des bénéfices considérables, expliquent les analystes.

Pékin se redécouvre un appétit pour les métaux et l'économie chinoise présente des signes de stabilisation. L'optimisme est de retour même s'il est tempéré par les craintes que la reprise ne fasse pas long feu. Analyse.

Dans un contexte international difficile, le tourisme marocain fait de la résistance et mise sur de nouveaux marchés comme la Chine et la Russie.

Le roi Salmane d'Arabie saoudite entame une tournée au Japon et en Chine au moment où Ryad veut diversifier son économie.

Les touristes chinois font leur grand retour en Egypte. Une aubaine pour un secteur en crise depuis la révolte de 2011.

Depuis quelques mois, les cours du fer, du cuivre ou de l'étain sont nettement repartis à la hausse et ont redonné le moral à tout un secteur jusque-là en panne d'investissements.

L'usage du yuan dans les paiements internationaux s'est encore effrité en décembre, plombé par une dépréciation persistante et les stricts contrôles de capitaux.

Dans l'ombre de la Chine, le président turc Recep Tayyip Erdogan a commencé cette semaine sa tournée en Afrique de l'Est par la Tanzanie.

Wang Tianpu, l'ancien président du groupe étatique Sinopec, géant chinois du raffinage, a été condamné mardi à quinze ans et demi d'emprisonnement, victime des efforts de Pékin pour apurer et restructurer un secteur énergétique miné par une corruption endémique. Reconnu coupable d'avoir versé des pots-de-vin et détourné des fonds, M. Wang a également écopé d'une amende de 3,2 millions de yuans (435.000 euros) et ses "gains illicites" seront confisqués, selon le verdict d'un tribunal de Nanchang (centre) rapporté par les médias étatiques. Cette sentence intervient moins d'une semaine après la condamnation à 15 ans de prison, également pour corruption, de Liao Yongyuan, l'ex-directeur général de CNPC -- autre géant chinois du pétrole.