Grèce

La Grèce a été invitée à devenir membre de la banque de développement que les grands pays émergents, dont la Russie et la Chine, tentent de mettre sur pied pour faire contrepoids au Fonds monétaire international (FMI), notamment, qui est l'un des créanciers actuels d'Athènes, a indiqué une source gouvernementale.

Selon cette source, la Grèce s'est vu proposer "de devenir le sixième membre de la banque de développement des BRICS", lors d'un entretien téléphonique entre le Premier ministre Alexis Tsipras et le vice-ministre des Finances russe Sergueï Storchak. Cette annonce est faite alors que se tient lundi soir à Bruxelles un Eurogroupe très important pour l'avenir financier de la Grèce.