Diplomatie

L'Afrique lusophone intéresse aussi Pékin qui voit Macao comme une possible porte d'entrée vers le continent.

Accompagnée de 111 chefs d’entreprise, la présidente sud-coréenne Park Geun-hye entame ce mercredi 25 mai une tournée de sept jours en Afrique.

De nombreux pays africains rejoignent l'alliance diplomatique constituée par Pékin pour défendre sa position en Mer de Chine. Explications.

La Chine s'implique de plus en plus militairement et politiquement au Soudan.

Le président chinois et le roi du Maroc ont signé un communiqué conjoint sur l'établissement d'un partenariat stratégique entre les deux pays.

Le Kenya est l’un des partenaires les plus choyés par Pékin en Afrique. Mais à quel prix ?

La coopération tripartite est la nouvelle antienne des autorités françaises qui veulent monter dans le train de la Chinafrique. Analyse.

La France, avec 28,5 milliards d'euros d'exportations en 2015, reste certes l'un des premiers fournisseurs du continent africain. Mais sa position s'effrite: dans la zone franc, sa part de marché est passée de 34% en 1985 à 12% en 2015. La Chine, dans le même temps, a vu sa place bondir de 2% à 20%. En perte de vitesse face à cette concurrence nouvelle, les entreprises françaises multiplient les offensives pour reprendre pied sur les marchés africains. En misant sur des approches groupées et en faisant jouer leurs relations historiques avec le continent.

Le président nigérian Muhammadu Buhari entame une visite en Chine, où il espère obtenir le soutien de Pékin pour développer les infrastructures de son pays.

En fonction depuis 1999, le président djiboutien Ismaël Omar Guelleh est presque assuré d'être réélu lors de l'élection présidentielle du 8 avril prochain.