Pékin appelle au dialogue avec le Qatar

Le ministre chinois des Affaires étrangères, Wang Yi, a appelé au dialogue afin de résoudre la crise entre le Qatar et quatre autres pays arabes, en recevant à Pékin son homologue qatari cheikh Mohammed ben Abderrahmane Al-Thani.

"Toutes les parties doivent continuer à faire preuve de retenue et mener des pourparlers face-à-face au plus vite afin d'éviter une escalade", a déclaré M. Wang en recevant jeudi le chef de la diplomatie de Doha.

La veille, il avait accueilli le sultan Ahmed al-Jaber, ministre d'Etat des Emirats arabes unis, l'un des pays en froid avec le Qatar depuis plus d'un mois.

Le ministre chinois a appelé les protagonistes à "envoyer un message positif pour résoudre la crise par des moyens politiques et diplomatiques, tout en renforçant le rôle du Conseil de coopération du Golfe", selon des propos rapportés vendredi par l'agence Chine nouvelle.

Le 5 juin, l'Arabie saoudite, Bahreïn, les Emirats et l'Egypte ont rompu leurs relations avec le Qatar et lui ont imposé des sanctions économiques, en l'accusant de soutenir le "terrorisme" et en lui reprochant ses liens étroits avec l'Iran chiite, rival régional du royaume saoudien sunnite. Le Qatar a nié ces accusations.

Wang Yi a déclaré que la Chine soutenait les efforts de médiation du Koweit et se tenait prête à jouer un rôle constructif, éventuellement par des pourparlers.

Le ministre qatari a de son côté assuré que son pays était prêt à s'engager dans des discussions constructives sur la base du respect de la souveraineté, de la non-ingérence dans les affaires intérieures et du droit international, selon l'agence de presse chinoise.

Tags: 
Categorie: