Dans la presse

Lors de sa visite en Grande-Bretagne, Xi Jinping est revenu sur les nouveautés de la Banque asiatique d'investissement pour les infrastructures.

Au cours des dix prochaines années, les investissements chinois à l’étranger devraient continuer à croître et dépasser les 1,25 milliard de dollars.

Li Yong, Directeur général de l'Organisation des Nations unies pour le développement, revient pour Chinafrica.info sur la crise des migrants et ses conséquences. En moins de huit mois, écrit-il, près d’un quart de millions de migrants, une multitude venant d’Afrique, sont arrivés en Europe par la mer – plus que dans toute l’année 2014 – et la marée ne donne aucun signe de vouloir cesser. Certains fuient les guerres et les persécutions ; d’autres, la plupart des jeunes gens, recherchent de meilleures perspectives d’emploi. Pour s’attaquer à la crise de la migration, il faut donc des initiatives qui visent l’instabilité dans les régions d’origine, mais aussi d’autres mesures pour réduire la pauvreté et créer de l’emploi. L’industrie est la clé pour atteindre le dernier objectif.

Pour concurrencer le FMI et la Banque mondiale, deux institutions multilatérales de développement ont été lancées coup sur coup. Leur principal promoteur ? Pékin, qui compte bien financer à travers elles ses ambitions commerciales à l'échelle mondiale.

Retrouvez l'article de Sébastien Le Belzic dans Jeune Afrique.

Quatre-cents ouvriers en grève à Shenzhen, des centaines d’autres sur un chantier naval de Nantong, des chauffeurs de taxi en colère à Guangzhou… Ce 1er mai n’est pas la fête du travail pour les quelque 300 millions d’ouvriers chinois.  A lire cette semaine chez notre partenaire Sept.info.

Lors de sa visite au Pakistan, en début de semaine, le Président Xi Jinping a signé un très gros chèque : 46 milliards de dollars, 51 protocoles d’accord, la fourniture de huit sous-marins militaires et l’assurance de faire d’Islamabad une étape obligée de sa nouvelle route de la soie qui relie la Chine à l’Océan indien, l’Afrique et le Moyen Orient. Notre analyse à lire cette semaine chez notre partenaire Sept.info.

La nouvelle banque asiatique d’infrastructures est l’occasion pour Pékin d’imposer sa monnaie comme étalon des échanges internationaux. En Afrique, plusieurs pays ont déjà donné leur feu vert au billet rouge. Article publié en collaboration avec Le Monde.

La boulimie de la Chine en énergie conduit le pays à accélérer ses projets de centrales nucléaires. Quatre ans après Fukushima, la Chine cherche à vendre sa technologie dans le monde entier, et notamment en Afrique. C'est à lire cette semaine chez notre partenaire Sept.info.

Plus de 100 millions de touristes chinois voyagent à travers le monde chaque année. Mais leur « incivilité » provoque de nombreuses railleries. Pékin sort donc l’artillerie lourde. Article réalisé en partenariat avec Sept.info.