croissance

Photo DR : la croissance 2016 attendue au plus bas depuis 26 ans en Chine

La Chine a vu son économie s'essouffler en 2016, avec une croissance attendue au plus bas depuis 26 ans, selon un panel d'experts.

L'Inde connaît la plus forte croissance économique au monde.

"La Chine ne croit pas en la charité. Quand elle prête aux pays africains, elle sait très bien qu’elle finance ses propres entreprises et paie ses propres ouvriers. Mais cela à terme peut créer un cercle vertueux car ces routes, ces ports et ces aéroports profitent à tous", explique l’économiste américaine Aubrey Hruby. La cofondatrice du réseau AXN, Africa Expert Network revient sur la nature des relations entre la puissance émergente et le continent africain. Entretien exclusif pour Chinafrica.info.

L'Asie est "la région la plus dynamique du monde" mais les réformes structurelles sont essentielles compte tenu de son poids croissant dans l'économie globalisée, a déclaré la directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), Christine Lagarde ce samedi à New Delhi.

L'Asie représente déjà 40% de l'économie mondiale et devrait générer près des deux tiers de la croissance dans les quatre ans à venir, selon Mme Lagarde, qui s'exprimait lors d'une conférence dans la capitale indienne en présence du Premier ministre Narendra Modi. 

Pays émergents frappés par l'effondrement des cours des matières premières, commerce mondial perturbé et risque de déflation: l'économie mondiale, soutenue par le colossal essor de la Chine ces dernières années, est aujourd'hui menacée par son ralentissement.

Le Fonds monétaire international (FMI) n'y va pas par quatre chemins: il a exprimé mardi son inquiétude sur les "répercussions" de l'essoufflement du géant asiatique "sur d'autres pays par la voie du commerce et du recul des cours des produits de base", peu après la publication des chiffres de la croissance chinoise en 2015.

La Chine devra enregistrer une croissance économique d'au moins 6,5% par an sur les cinq prochaines années pour que se concrétisent les objectifs de Pékin à l'horizon 2020, a déclaré mardi 3 novembre le président Xi Jinping, cité par un média d'Etat.

Le rythme de croissance annuel de la deuxième économie mondiale "ne devra pas être inférieur" à 6,5%, pour pouvoir assurer le doublement du Produit intérieur brut (PIB) chinois entre 2010 et 2020, ainsi que celui du revenu par tête sur la même décennie, a indiqué le chef d'Etat, cité au style indirect par l'agence Chine nouvelle.

La crise chinoise a un effet boule de neige sur l’ensemble des économies de la planète. A commencer par les pays africains qui s’inquiètent du ralentissement économique de la Chine.

Photo : Sébastien Le Belzic.

La croissance économique de la Chine a décéléré fortement sur les trois premiers mois de l'année, à 7,0% sur un an, a annoncé mercredi le gouvernement, confirmant l'essoufflement persistant de la deuxième économie mondiale.

La Banque mondiale a une nouvelle fois réduit lundi ses prévisions de croissance pour l'Asie de l'Est en 2015 sur fond d'essoufflement chinois et d'enchérissement du dollar.

Après une croissance de 7,4% en 2014, l'économie de la Chine devrait progresser de 7,1% cette année alors que la Banque mondiale attendait 7,2% dans ses dernières prévisions en octobre 2014.

La Banque mondiale s'inquiète de l'effet des réformes structurelles "engagées sur la voie d'une croissance plus durable" compte du tenu "de la faiblesse de l'économie réelle et des vulnérabilités du système financier"...