China Inc.

Les techniques ancestrales de culture du riz sont sur le point d'être bouleversées par la recherche génétique sur cette culture vivrière qui nourrit la moitié de l'humanité, annoncent des chercheurs qui évoquent l'avènement possible d'une nouvelle "révolution verte".

En s'appuyant sur une gigantesque banque de variétés de riz conservées aux Philippines et sur la technologie chinoise, une équipe internationale de chercheurs est parvenue à déterminer le séquençage du génome de plus de 3.000 variétés de riz, c'est-à-dire à dresser une sorte d'inventaire de leurs gènes.

Déjà affaiblis par la chute des cours du brut, les grands pétroliers chinois sont dans la ligne de mire des policiers anti-corruption. Plusieurs cadres ont été arrêtés et des contrats annulés. La fin d’une époque pour les mandarins de l’or noir ?

Lorsque les policiers anti-corruption sont venus cueillir Sam Pa dans sa chambre du Sofitel de Pékin, début octobre, la panique s’est immédiatement emparée de la direction du groupe Sinopec. L’un des plus grands pétroliers chinois, dont les investissements en Afrique dépassent les 14 milliards de dollars, est dans la tourmente.

Les dômes en or de son palais présidentiel témoignent des ressources considérables en gaz du Turkménistan. Mais les ambitions mondiales de ce petit pays d'Asie centrale peinent à se concrétiser dans un marché de l'énergie en plein bouleversement.

Seul le Qatar dispose de réserves de gaz par habitant supérieures à cette ex-république soviétique de cinq millions d'habitants, que certains voyaient il y a encore quelques années comme la pièce manquante du puzzle énergétique allant de Bruxelles à New Delhi.

L'Argentine, l'Afrique du Sud et le Kenya se tournent vers le nucléaire chinois. L'Argentine est le premier pays a avoir choisi le géant chinois du nucléaire CNNC pour construire deux centrales, dont l'une d'un coût estimé à 6 milliards de dollars, et l'autre utilisera le réacteur chinois de 3e génération Hualong, rival de l'EPR. Un nouveau succès pour les ambitions atomiques de Pékin dont les ambitions sur le continent africain sont immenses.

Coup de projecteur sur Sam Pa. L'ancien espion chinois devenu l’intermédiaire officieux de Pékin en Afrique. Il a été arrêté le 8 octobre dernier dans sa chambre du Sofitel de Pékin dans le cadre d’une enquête pour corruption visant l’ancien patron de Sinopec. Retour sur ce personnage sombre d'une certaine Chinafrique.

Le président chinois Xi Jinping a salué jeudi la victoire de 1945 contre le Japon qui a permis de "refaire de la Chine un grand pays dans le monde", en donnant le coup d'envoi d'un imposant défilé militaire de près de deux heures.

"La victoire totale de la guerre antijaponaise a refait de la Chine un grand pays dans le monde", a déclaré le président chinois depuis la place Tiananmen, avant d'annoncer une réduction des effectifs de l'Armée populaire de libération (APL), la plus grande armée du monde, pour ce 70e anniversaire de la capitulation japonaise.

L'unité 5 de la centrale nucléaire de Fuqing abritera le tout premier réacteur Hualong 1. Il s'agit du remier réacteur nucléaire de troisième génération de conception entièrement chinoise.

Le Venezuela, à court d'argent et confronté à une crise économique, a reçu 5 milliards de dollars de financements en provenance de Chine, a annoncé son président Nicolas Maduro.

Dans sa course aux matières premières, la Chine ne regarde pas seulement vers l’Afrique. Son voisin, l’Afghanistan, est en effet assis sur un pactole. Des réserves en minerais estimées à 1000 milliards de dollars. De quoi aiguiser les appétits.

Photo : Sébastien Le Belzic.

La croissance économique de la Chine a décéléré fortement sur les trois premiers mois de l'année, à 7,0% sur un an, a annoncé mercredi le gouvernement, confirmant l'essoufflement persistant de la deuxième économie mondiale.