Capital

La Chine va encore serrer davantage la vis sur les échanges de devises réalisés par les particuliers, dans le but de freiner les colossales fuites de capitaux.