Angola

Luanda est passée en dix ans d'un mini Dubaï à une ville en crise. Pourquoi cette chute brutale ?

Angola, Ethiopie, Soudan : c'est le trio de tête des pays africains ayant reçu le plus de prêts chinois.

Dans le sillage des cours du pétrole au plus bas, la devise angolaise, le kwanza, a lourdement chuté en 2015, plongeant le deuxième producteur d'or noir du continent dans une crise financière qui menace la stabilité d'une société déjà rongée par la pauvreté.

La chute du cours du baril, à 28 dollars ces derniers jours contre environ 105 dollars en 2014, a entraîné le kwanza dans une vertigineuse descente: en un an son cours officiel a perdu 35% de sa valeur face au dollar.  

Coup de projecteur sur Sam Pa. L'ancien espion chinois devenu l’intermédiaire officieux de Pékin en Afrique. Il a été arrêté le 8 octobre dernier dans sa chambre du Sofitel de Pékin dans le cadre d’une enquête pour corruption visant l’ancien patron de Sinopec. Retour sur ce personnage sombre d'une certaine Chinafrique.

Le Président de la République d'Angola arrive en Chine, l'un de ses principaux soutiens internationaux. C'est la première visite à Pékin de José Eduardo dos Santos depuis 2008.