Les marques chinoises ont encore du mal à se faire une place sur le continent africain. Mais les choses sont en train de changer. Reportage.

Les autorités sud-africaines ont interpellé 96 marins qui pêchaient illégalement à bord de trois bateaux chinois dans l'Ocean Indien.

Le président américain Barack Obama a annoncé à Hanoï la levée de l'embargo sur les ventes d'armes américaines au Vietnam.

La justice sud-africaine a confirmé la levée du moratoire sur le commerce intérieur de la corne de rhinocéros.

Des investisseurs chinois ont signéun accord avec les autorités omanaises pour la création d'une zone industrielle au port de Doqm.

L'Iran, l'Inde et l'Afghanistan ont signé un accord pour développer le port iranien de Chabahar et en faire un hub sur l'océan Indien.

Longtemps timorée dans ses investissements au Maroc, la Chine vient d’ouvrir grand ses bras et son portefeuille au Royaume chérifien. Analyse.

La Chine va financer la construction de la nouvelle capitale administrative d’Egypte à hauteur de 15 milliards de dollars.

Le Baloutchistan, la plus pauvre des provinces du Pakistan, compte bien décoller grâce à un méga-projet d'investissement chinois.

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a annoncé la tenue d'une réunion de son comité d'urgence, le 19 mai, sur l'épidémie de fièvre jaune en Afrique qui a fait près de 300 morts depuis fin décembre. Ce comité peut décider si l'épidémie constitue une urgence de santé publique de portée internationale, comme il l'a fait pour Ebola en Afrique de l'Ouest ou Zika en Amérique latine. 2.267 cas suspects ont été enregistrés en Angola, et quelques cas importés ont été également notifiés en Chine. Près de la moitié des personnes gravement atteintes qui ne sont pas traitées vont en mourir. La vaccination est la principale mesure préventive contre la fièvre jaune.